De croiser Tai-Luc, jeune Géronimo en 79, a assurément changé de manière définitive, le sens de la vie des toutes premières recrues
du “Détachement Féminin Rouge” à l'origine de(s) Clandestines.

Histoire d'un groupe de rock'n'roll

La Souris Déglinguée

lsdmaxi" Histoire d'un groupe de rock'n'roll", par Olivier Richard (Camion Blanc)
Enfin. Oui, enfin ! Il aura fallu attendre 2011 pour qu'enfin un livre sur La Souris Déglinguée paraisse dans les librairies de France et de Navarre ! Pour un groupe qui existe depuis 1976, qui a été parmi les premiers combos keupon de la Capitale, qui a sillonné la province autant que la banlieue, qui continue d'allonger sa discographie année après année, et qui, surtout, possède une fan base aussi contrastée que fidèle… voilà qui arrive à point nommé. D'autant que le résultat, signé Olivier Richard, est détonant.
Mais comment raconter le parcours — que dis-je, l'histoire (35 ans, c'est forcément une histoire, voire une épopée, quand il s'agit de rock'n'roll) — du "plus ancien des groupes de rock français encore en activité" ? Par le commencement, pardi ! Et dans le détail, surtout. Olivier Richard a donc rencontré plus de "quarante témoins et acteurs" de cette grand aventure, les musiciens d'abord, Tai Luc (guitare-chant), Rikko (basse), Jean-Pierre (guitare), Jean-Claude (batterie), Muzo (sax) — sans oublier les "supplétifs" et les remplaçants d'un concert ou d'une tournée — , mais aussi l'entourage du groupe (managers successifs, roadies, photographe officiel), les amis d'enfance, les journalistes devenus potes, les "professionnels de la profession" (attachés de presse, label managers, etc), les rencontres de tournée… et, bien sûr, quelques personnalités de la célèbre "raia" LSD.